Amazon internationalise ses processus logistiques

Amazon internationalise ses processus logistiques

Amazon internationalise ses processus pour permettre aux produits vendus sur la plateforme d’être vendus partout dans le monde.

On y est, Amazon s’internationalise de manière transparente cette fois via son programme Amazon Global Store.

Celui-ci permet à des vendeurs de proposer leurs produits dans le monde entier pour des frais réduits via les services logistiques d’Amazon. En test sur la plateforme UK, cette fonctionnalité est désormais déployée en Europe.

Focus sur le fonctionnement de ce programme selon trois axes qui sont :

  1. Le Consommateur
  2. Les Vendeurs de la Marketplaces
  3. Les Marques

1. Le Consommateur

Comment l’offre est-elle présentée sur la plateforme :

Prenons l’exemple de cette montre Alpina :

  • Ce produit est vendu par deux vendeurs dont l’un est Amazon US via le programme GLOBAL STORE
  • Les règles et les garanties sont spécifiées comme tel par Amazon :
    • Manufacturer warranty will not apply. Please review Amazon’s return policy, which usually offers free returns within 30 days of receipt.
    • Shop Amazon’s worldwide selection
    • Reliable international delivery in as little as 2 business days
    • Sold and shipped from abroad. All import customs duties and taxes included at the time of purchase
    • Customer service and returns processed by Amazon.co.uk
    • Separate terms and conditions of purchase apply

Toujours mieux servir le consommateur :

En effet, dans le but de proposer un assortiment toujours plus large ainsi que des tarifications compétitives, Amazon fait ce qu’aucune chaine de distribution, aussi globale soit-elle, n’a pu faire auparavant. C’est-à-dire mettre à plat les règles tarifaires au niveau mondial.

Le consommateur bénéficie alors de tarifs pouvant être plus avantageux et d’un niveau de service quasiment équivalent. Sur cet exemple on note quand même une différence de prix conséquente de 136 £ en incluant les frais de livraison.

Noter que ce n’est pas forcément le cas pour tous les produit et que cet exemple ne dénote pas d’une tendance à la réduction globale des prix.


2. Les Vendeurs de la Marketplaces

Amazon-seller-central-logoPour ce qui est des vendeurs sur les Marketplaces, ils sont également mis à contribution pour offrir leurs produits dans tous les pays du monde.

À noter que le programme FBA (Fullfilment by Amazon) permet déjà aux vendeurs de stocker leurs produits dans les entrepôts d’Amazon en Europe. Cela permettant également de bénéficier du programme PRIME pour leurs clients grâce au système logistique d’Amazon.

Ces derniers ont reçu ces derniers jours un e-mail de la part d’Amazon : Voir ici.

Le géant Américain les informe de la possibilité d’expédier désormais leurs produits dans le monde entier via les services logistiques d’Amazon pour des coûts identiques à ceux du FBA, dans plus de 80 pays dans le monde sous les conditions suivantes :

 » Les clients de 80 pays peuvent acheter vos produits sur Amazon
•       Vous pouvez vendre à la fois des livres, de la musique, des vidéos, des DVD et des produits hors catégories multimédia
•       Pas de frais supplémentaires : vous ne payez que les frais Expédié par Amazon au niveau national. Les frais de port sont à la charge du client
•       Amazon expédie vos commandes et gère l’exportation, tout en éliminant la complexité, les frais et les efforts liés à la vente à l’international
•       Expédié par Amazon prend en charge le service client, y compris les retours « 

À noter également que les vendeurs faisant déjà partie du programme Amazon FBA se verront automatiquement assigné au programme Export à l’international si aucune action n’est prise de leur part.

Est-ce que cette communication faite aux vendeurs FBA à un rapport direct avec l’Amazon Global Store qui concerne plus le 1P ? C’est une bonne question.

Dans tous les cas, il semble qu’Amazon ait quand même optimisé son processus logistique pour amener une expédition internationale à moindre coût et dans des délais très courts, que cela soit pour son propre usage ou celui de ses vendeurs.


3. Les Marques

Désormais les marques et les vendeurs vont devoir se battre contre leurs concurrents, et potentiellement leurs propres filiales, au niveau mondial.

Cela avec les freins et les obstacles que l’on connaît bien comme :

  • Les frais et les taxes à l’export et l’import
  • Les variations des taux de changes
  • Les frais logistiques inhérents aux flux de marchandises
  • L’aspect légal avec la mise à jour des contrats de distribution.

Pour ce qui est des marques travaillant déjà en 1P, c’est-à-dire, proposant des produits directement à Amazon, leurs produits seront potentiellement disponibles dans d’autres zones géographiques.


L’avis de Sellingz

Malgré l’aspect négatif que cela impose d’un point de vue de la marque, il faut noter que cette internationalisation forcée de la distribution va pousser ces entreprises à mieux optimiser leurs processus logistiques ainsi que leurs politiques tarifaires et commerciales. Cela, pour finalement créer une vraie légitimité de marque au niveau monde, tout en apportant aux consommateurs une meilleure transparence.

De plus, on le constate tous les jours, les entreprises doivent monter en compétences sur ces sujets et doivent se doter des outils et des processus adéquats pour ce nouveau cycle de distribution.

Enfin, face à des législations très différentes en termes de droit commercial en fonction des zones géographiques, cette internationalisation va peut-être permettre une remise à plat des règles permettant aux fabricants et aux marques d’avoir des leviers légaux plus importants. Cela afin de lutter contre les imports parallèles et la contrefaçon par exemple, qui va de pair avec la facilitation de l’entrée de nouveaux acteurs commercialisant des produits sur des marchés étrangers.

Une question, un besoin ?

Contactez-nous et discutons ensemble des opportunités pour votre marque et de la manière de les contrôler sur les Marketplaces.